Quels sont les différents types de mobilier urbain ?

Le mobilier urbain est l’ensemble des équipements aménagés pour l’espace public. Il est d’usage collectif et est conçu dans le but de répondre aux besoins des usagers. Ceux-ci sont de plusieurs ordres et prennent en compte la circulation, l’éclairage, la propreté, le confort et bien d’autres. Dès lors, l’on peut distinguer plusieurs types de mobiliers urbains.

Les mobiliers de détente en plein air

Ceux-ci servent à offrir aux personnes le cadre propice pour des moments de détente en plein air. On les retrouve dans les parcs, jardins publics et certains endroits idéals pour les rencontres. Il s’agit en autres de chaises publiques, de tables de pique-nique, de bancs publics, de banquettes, etc. Peuvent également être pris en compte les points d’eau, sculptures et autres planchas.

Les équipements pour aire de jeux et fitness

Cette catégorie regroupe les installations destinées aux divertissements pour enfants et la pratique de sport. Il est question de balançoires, toboggans, maisonnettes et cabanes disposés dans les parcs. L’on dénote également des circuits fitness, parcours bicyclette, des terrains multisports pour les exercices physiques.

Les mobiliers urbains pour la voirie

Il s’agit de séparateurs de voies, de clous podotactiles, de chaussées, de passerelles, etc. Ceux-ci ont pour rôle d’assurer en toute sécurité la mobilité des usagers dans les rues et sur les voies de communication.

Les mobiliers urbains signalétiques

Ces équipements sont mis en place pour mieux organiser la circulation dans les villes. Il s’agit des signaux d’avertissement sur les routes, les chemins de fer, dans les campagnes etc. Ils prennent également en compte les panneaux directionnels pour mieux orienter, de balisages, de chantier et bien d’autres. On peut en outre inclure dans cette classe les barrières de ville, les bornes urbaines.

Les mobiliers d’éclairages et d’habillage urbain

Ces installations assurent la sécurisation et la mise en valeur du domaine urbain. Sont pris en compte dans cette catégorie les lampadaires publics, des éléments de dallage et de pavage.

Pour l’embellissement des rues, l’on fait intervenir les meubles d’ornement tels que les entourages d’arbres, les bacs à fleur, etc.

Les premiers mobiliers urbains

mobilier urbain

Au fil des décennies, le mobilier urbain a continuellement évolué. Souvent, le design urbain évolue en réponse à la progression moderne. Cependant, à d’autres moments, il englobe le facteur de l’économie et non celui de la conception esthétique.

Les différents types de mobiliers urbains d’autrefois

Les bornes

Le premier point de repère du “mobilier urbain” a été la “borne maritime”. Il s’agit d’une évolution de la conception de la borne en bois, qui est entrée en service aux 17e et 18e siècles, à l’époque victorienne. Elles ont été reconfigurées à partir de canons désaffectés récupérés sur des navires déclassés. Ce type de mobilier urbain a été initialement introduit pour protéger les trottoirs et les bâtiments des voitures.

Ce n’est pas différent de la façon dont les bornes de bord de route sont utilisées aujourd’hui, mais avec le temps, elles sont devenues plus solides et capables de résister à un impact plus important. Cela est dû au fait que les voitures ont été fabriquées à partir de nouveaux matériaux et qu’elles sont devenues plus grandes. Cette évolution du mobilier urbain est devenue une question de sécurité publique

Les abribus

Une autre structure, liée aux transports publics routiers, est l’abribus qui est entré en service à peu près au même moment que le service régulier de bus. C’était dans les années 1830. Les premiers exemples ont tendance à être assez robustes, faits de fonte, de bois et de verre. On en trouve de bons exemples en bord de mer. Principalement le long des esplanades ou des promenades.

Les bancs publics

Les bancs publics, autre élément clé de l’industrie du mobilier urbain, sont devenus plus populaires avec l’avènement des chemins de fer dans les années 1840.

Les fontaines à eau publiques

Un autre élément du mobilier urbain est la fontaine à eau publique introduite en 1859. Elle a fait de la consommation d’eau collective et publique un événement ordinaire et quotidien et les fontaines sont devenues un élément de mobilier urbain commun.

Hier et aujourd’hui : Comment le mobilier urbain a-t-il évolué ?

Au fil du temps, le mobilier urbain a évolué. C’est le résultat de la modernisation du mobilier urbain par les gouvernements et les conseils locaux. Ils ont estimé qu’il était essentiel d’éduquer le public sur le bon design et de relever les normes de goût du public.

En outre, les fonctions du mobilier urbain qui fonctionnaient autrefois ont été réimaginées, voire complètement supprimées. C’est ainsi que de nouveaux concepts de design de pointe ont fait leur apparition.

L’abreuvoir est un exemple de mobilier urbain qui a été réadapté par les forces de la modernité. L’importance de la voiture, qui a contribué à réduire la dépendance à l’égard des chevaux et à diminuer considérablement la durée des trajets grâce à l’amélioration des réseaux routiers, a fait que les abreuvoirs ne sont plus des éléments indispensables du mobilier urbain !

Bien que de nombreux abreuvoirs restants soient répertoriés, ils sont toujours utilisés à un certain titre, généralement comme jardinières pour les expositions florales publiques !